2019 : Les projets continuent en France et nous préparons une prochaine mission au Mali!

L'équipe d'Anim Ta Route
L'équipe d'Anim Ta Route

      L'association « Anim' ta route » a vu le jour au début du mois de mai 2010. Elle est constituée de cinq membres fondateurs : Léa Delacroix (Présidente), Anna Veillon (Secrétaire), Julien Oursel (Trésorier), Antoine Capon et Florent Haucourt.

      Cette création est le résultat de plusieurs années de réflexion mais aussi le bilan de plusieurs voyages qu'ont réalisés les membres créateurs (Maghreb, Togo, Inde, Madagascar, …).

      A travers nos différents voyages, nous avons été déçu-e-s par de grosses ONG entretenant une relation de dépendance aux aides des pays du Nord, autant que par certaines petites associations locales dont la trésorerie n’était pas franchement claire... Nous avons eu envie de créer notre propre projet, conscient-e-s que nous avions beaucoup à apprendre et que nous allions nous aussi commettre des erreurs.

      Ayant remarqué une difficulté d'accès aux loisirs et à la culture pour un grand nombre de « citoyens du monde », en raison du manque de moyens financiers, de matériels ou encore l'implantation géographique, nous avons décidé de créer une association d’accès à la culture, aux loisirs et à l'éducation. Nous sommes parti-e-s à trois camions avec remorques, tou-te-s les cinq, le 10 novembre 2010 pour un Rouen – Bamako de folie !

 

 

Première mission

       La première mission de l'association a porté ses cinq membres fondateurs en Afrique de l'Ouest. Nous avons quitté Rouen le 1er novembre 2010. Après avoir traversé le Maroc et la Mauritanie avec trois camions équipés de remorques pour transporter le matériel, organisé en quatre grosses mallettes (une par objectif) nous sommes arrivé-e-s au Mali.
         Nous avons proposé des animations lors du trajet. Au Maroc lors d'un festival de musique le "Marocan Dream" (animation avec les enfants et projection de films), puis dans une école et un lycée de Nouackchott en Mauritanie (sensibilisation face au SIDA, projection de documentaires, et débats) et à Nioro-du-Sahel au Mali, (intervention dans un lycée, sensibilisation face au SIDA).

      Avant de partir, nous avions pris contact avec plusieurs associations africaines qui œuvrent dans le domaine de la culture et qui voulaient bien nous recevoir au Sénégal, au Burkina Faso et au Togo. Mais finalement nous avons vite réalisé au cours des premiers mois de voyage que de mener des actions ponctuelles n’aurait que très peu d’impact à long terme sur la vie des populations rencontrées, et que le fait d’être sans cesse sur la route allait nous coûter bien trop cher en terme d’essence et de visas.

      Nous avons donc recontacté les différentes associations que nous devions rencontrer leur expliquant que nous espérions que notre partenariat aurait lieu lors d’une prochaine mission, si l’association perdurait.

     
 

Descente en camions, de novembre 2010 à février 2011
Descente en camions, de novembre 2010 à février 2011

Et nous avons décidé de mettre en place un projet durable dans le village de Bangassi, un petit village de brousse du pays Malinké, au Sud Ouest du Mali (point B sur la carte ci dessus). Bien sûr, la décision de nous y investir s'est faite après concertation avec le village. Le père d’un ami de l’association se rend dans ce village depuis une vingtaine d’année. 

      Nous y avons monté un centre de loisir, un cinéma en plein air, et nous avons commencé à mettre en place avec les villageois-es un projet bibliothèque. Le 24 décembre 2011, Clémence et Benoit, deux ami-e-s devenu-e-s membres actifs de l'association, nous ont rejoint à Bangassi, pour travailler jusqu'à la fin de l'année scolaire!

      Nous devions seulement passer quelques semaines à Bangassi, et nous y sommes finalement resté-e-s d'avril 2011 à avril 2012. Nous n'avons pas pu finir l'année scolaire en raison du coup d'Etat militaire qui a eu lieu le 22 mars 2012. Le contexte était trop dangereux pour que nous restions sur place. Julien était déja parti en camion en février, avec d'autres ami-e-s. Antoine et Léa avaient vendu leur camion à l'association togolaise LIRE pour un projet bibliobus. Clémence, Benoit, Anna et Florent sont remonté-e-s par le Sénégal, avec d'autres français-es présent-e-s à ce moment là au terrain de l'association. 

      Pour plus de détail rendez vous sur le blog de l'association : http://animtaroute.over-blog.com

 

En résumé, nous avons mis en place au village de Bangassi:

  • des animations et des temps de loisirs
  •  un cinéma en plein air pour tou-te-s les villageois-es une fois par semaine.
  •  des temps de sensibilisation au livre avec les enfants de Bangassi,  et une petite bibliothèque pour les collégien-ne-s du village voisin, Bamafélé trois fois par semaine.

 

      La mission transversale de l'association est de favoriser au maximum l'accès à culture pour toutes et tous. Ces temps de loisirs ont permis à tous les enfants de s'approprier la langue française de façon ludique, et ainsi de faire de nets progrès à l'école!


Début des activités avec les premières années!
Début des activités avec les premières années!

Deuxième mission

      Après avoir mené de nombreuses actions en France en 2012 et 2013 pour promouvoir l'accès à la culture et aux loisirs, faire connaitre l'association et rassembler des fonds, une partie de la troupe est repartie au village de Bangassi.

      Ainsi, Antoine, Léa, et deux autres membres actifs Emmanuel et Marie Reine, son arrivé-e-s à Bamako en avion le 8 décembre 2013, et à Bangassi le 16 décembre. Ils et elles ont privilégié l'avion pour cette fois, en raison du contexte géopolitique et des tensions dans le Sahara, et pour gagner du temps, n'ayant que 6 mois à consacrer sur le terrain. Une fois arrivé-e-s au village, il a fallu avant tout retisser les liens avec les villageois-es, et se réacclimater. Puis les animations avec les enfants ont été relancées, ainsi que le cinéma en plein air. Après plusieurs réunions avec les chefs de familles et les femmes du village, la construction d'une bibliothèque du village a débuté à côté de l'école.

      Florent et Julie, une amie et membre active de l'association, ont pris la route en camion début février 2014, direction Bangassi.

      Ils ont rejoint David et Héloïse sur la route, puis Marion, trois autres ami-e-s, et sont arrivé-e-s au village fin février. 

    

      

Kaoulé bien installé pour bouquiner dans la nouvelle bibliothèque
Kaoulé bien installé pour bouquiner dans la nouvelle bibliothèque

 

 

 

          Toutes et tous ensembles, ils et elles ont continué les animations, le cinéma, et ont surtout finalisé la construction de la bibliothèque avec la participation active des villageois-es! Elle a été inaugurée en avril 2014 avec les autorités locales et l'ensemble du village.

Intérieur de la bibliothèque
Intérieur de la bibliothèque

Alors qu'Antoine, Léa, Marie Reine et Manu sont rentré-e-s en France début mai, Flo, Julie et Marion sont allé-e-s à Bamako rencontrer des organismes et associations avec qui nous pourrions travailler conjointement à la promotion de la culture. C'est ainsi qu'ont été signés des conventions de partenariats avec l'Institut français de Bamako et le Collectif Yeta. Puis il et elles sont retourné-e-s au village pour faire les derniers travaux en préparation de l'hivernage qui est souvent violent, et ont fermé la bibliothèque avec Bakari Sissoko, notre ami bibliothécaire et  gardien. L'école était finie, et Bakari ainsi que l es instituteurs et l'institutrice n'avaient pas eu assez de temps pour prendre la bibliothèque en main de façon autonome, nous avons dons préféré la fermer en attendant notre retour. Il et elles ont à leur tour quitté le village mi juin pour remonter en France par la route.

     

      Vous trouverez plus des informations détaillées sur le blog de l'association.

www://animtaroute.over-blog.com

 

Manu et Antoine en réunion sous le grand fromager avec les jeunes du village
Manu et Antoine en réunion sous le grand fromager avec les jeunes du village
Les jeunes du village au travail avec Antoine
Les jeunes du village au travail avec Antoine

Troisième mission

       Le 18 octobre 2014, Antoine et Léa sont reparti-e-s au Mali en avion, avec Benoit qui était déjà venu en 2011, et une autre amie, Claire, nouvelle membre active de l'association. Anna les y a rejoint durant 3 semaines.

      Pour cette troisième mission, le but était avant tout de ré-ouvrir la bibliothèque, et de faire le suivi de son fonctionnement aux côtés de Bakari Sissoko, des instituteurs et de l'institutrice, afin qu'ils et elle puissent la gérer par la suite sans notre intervention et que la bibliothèque soit intégrée à la vie quotidienne du village. Cette bibliothèque doit devenir la bibliothèque de Bangassi et ne doit pas rester la bibliothèque d'Anim Ta Route.

      Les animations n'ont pu être remises en place cette fois, étant trop peu nombreux et nombreuses sur place.

      Les projections ciné n'ont pu avoir lieu à cause de problèmes mécaniques avec le groupe électrogène et le vidéo-projecteur. De plus, nous voulions mettre en place un ciné ambulant dans les villages alentour à la demande des jeunes de ces villages, mais tout le monde étant descendu en avion, il n'y a pas eu de véhicule sur place, ce qui complique la mise en place de cette action.

      La rénovation de la case principale du terrain associatif a aussi été un chantier important de cette mission. Nous avons décidé d'investir dans un toit en tôle à la place de la paille pour plus de durabilité et de solidité afin que le matériel reste protégé.

      Les membres de l'équipe sont rentrés en France le 22 décembre 2014.

 

Quatrième mission

   Du 19 octobre au 15  novembre 2015, Antoine, Florent et Léa sont allés au Mali, accompagnés d'Anne-Marie et de Tom (maman et frère de Léa) afin d'aider Bakary pour la deuxième ré-ouverture de la bibliothèque à Bangassi. De nouveaux livres ont été acheminés au village et ça a été l'occasion de faire le point avec Bakary sur le fonctionnement de la bibliothèque. Cette mission avait aussi pour but d'organiser des réunions avec les villageois et le CGES (Comité de Gestion Scolaire) pour réfléchir ensemble à la construction d'une nouvelle école primaire à Bangassi. Une donation de matériel scolaire a aussi été faite aux élèves de Bangassi ainsi qu'une donation de matériel sportif à l'école primaire de Bamafélé.

    Là encore, pas de projections et pas d'animations proposées en raison de la courte durée de la mission.

 

Cinquième mission

    Du 12 mars au 27 avril 2016, cinquième mission au Mali avec Florent et Antoine. Durant ce séjour, plusieurs activités ont pu être réalisées à Bamako : création d'une association en notre nom au Mali, réalisation de dossiers pour avoir l'autorisation d'exercer sur le territoire malien (ce qui débouche sur la création d'une ONG), achat et acheminement de tôles au village pour terminer la toiture du jardin d'enfants et  participation au projet de mise en place de poubelles dans le quartier de Dogodouma (périphérie de Bamako).

    Une partie de cette mission s'est aussi déroulée à Bangassi où Antoine et Florent ont notamment pu réaliser des travaux de rénovation sur les cases du terrain associatif. Des jeux ont aussi été installé dans la bibliothèque pour varier les activités et plusieurs films ont été faits avec la caméra de l'association afin de réaliser des clips vidéos que nous diffuserons sur nos lieux d'interventions.

Sixième mission

Du 28 janvier au 8 avril 2017, Florent, Antoine et Marie-Reine sont allés à Bangassi pour encadrer le dernier projet de l'association au Mali : reconstruire l'école du village. Lors de nos dernières missions à Bangassi, le directeur de l'école et l'équipe enseignante nous ont demandé de les aider à trouver des fonds pour rénover l'école du village.

Intervenir auprès de l'école nous est apparu comme une nécessité avant de continuer nos projets d'accès aux loisirs.

Nous avons donc répondu à un appel à projet du Fonds Social de Développement de l'ambassade de France au Mali. En novembre 2016, nous avons reçu une réponse positive avec un financement à hauteur de 70% pour la construction d'une nouvelle école.

Lors de cette mission, la première étape de ce chantier a été réalisée : construire l'école, le bureau de direction et des toilettes fille/garçon. Une équipe de maçons venue de Bamako et des villageois bénévoles ont donc travaillé avec les membres de l'association : fabrication des briques, préparation du ciment, montage des murs, installation de la charpente et de la toiture, installation de portes et fenêtres...

Une prochaine mission aura lieu à l'automne 2017 afin d'équiper les salles de classe en bureaux et bancs, et l'ouverture de l'école aura lieu début 2018.

 

La nouvelle école de Bangassi
La nouvelle école de Bangassi

 Nous continuons en parallèle à démarcher afin de récolter des fonds pour mettre en place les projets de l'association, et NOUS AVONS TOUJOURS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN A TOUTES ET A TOUS!

Le bulletin d'adhésion est à télécharger sur ce site, dans la colonne de gauche de chaque page! Et vous pouvez nous faire un don-adhésion via paypal sur la page "Soutien à l'association" sur ce site. Si vous utilisez la méthode paypal, n'oubliez pas de nous envoyer un mail sur animtaroute@gmail.com pour nous donner vos coordonnées (e-mail).

 

Merci!